• Helpline 031 539 11 77

  • Schweizer Tierärzte logo Vétérinaires Suisse

Hôtels pour insectes - abris pour organismes auxiliaires

Lire plus sur le sujet Hôtels pour insectes

Filtres
  1. 32.10 CHF

    Le support de nidification et d'hivernage pour les insectes utiles

  2. 48.00 CHF

    Lieu de nidification pour les abeilles sauvages, les guêpes fouisseuses et les abeilles maçonnes

  3. 31.70 CHF

    Le support de nidification et d'hivernage pour les insectes utiles

  4. 54.80 CHF

    Aide à la nidification et à l'hivernage pour organismes auxiliaires en bois de pin robuste

  5. 45.90 CHF

    Aide à la nidification et à l'hivernage pour organismes auxiliaires en bois de pin robuste

  6. 45.90 CHF

    Aide à la nidification et à l'hivernage des organismes auxiliaires en bois de cèdre robuste. Pour les papillons de jour, coccinelles, chrysopes, guêpes fouisseuses, abeilles sauvages et abeilles maçonnes

Quel matériau attire quels insectes ?

Le remplissage d'un hôtel pour insectes

Un hôtel pour insectes optimal offre à différentes espèces d'insectes des possibilités de nidification et d'hivernage appropriées. Il doit être composé de matériaux naturels tels que le bois, la paille, le roseau ou l'argile et être installé dans un endroit ensoleillé, à l'abri du vent et de la pluie. Les différents compartiments de l'hôtel à insectes doivent avoir des diamètres et des profondeurs différents afin d'attirer différents insectes.

Les habitants typiques d'un hôtel à insectes sont les abeilles sauvages, les bourdons, les papillons, les coccinelles, les chrysopes et les perce-oreilles. Ces insectes sont utiles pour la pollinisation des plantes et la lutte contre les parasites. Un hôtel pour insectes n'est donc pas seulement un enrichissement décoratif pour le jardin, mais aussi une contribution importante à la protection de la nature.

Tubes
Abeilles sauvages, guêpes sauvages, abeilles maçonnes, abeilles masquées et mégachiles

Les matériaux particulièrement appréciés pour l'hôtel à insectes sont les tiges de plantes creuses et celles contenant de la moelle. Les tiges végétales creuses sont utilisées comme cavités de nidification. Les roseaux sont particulièrement appréciés, mais aussi les tubes de bambou. Pour les tiges végétales, il faut veiller à ce que les bords coupés soient droits, non effilochés ou brisés.

Les tubes de bambou, que l'on peut acheter en différentes longueurs et diamètres dans les magasins de bricolage ou en ligne, constituent une variante simple et bon marché. Il faut veiller à ce que les tubes n'aient pas d'arêtes tranchantes qui pourraient blesser les ailes des insectes. De plus, les tubes doivent être remplacés régulièrement afin d'éviter les moisissures et les parasites.

Une autre possibilité consiste à percer soi-même des tubes en bois dans du bois dur comme le hêtre ou le chêne. Les tubes en bois ont une durée de vie un peu plus longue que les tubes en bambou et offrent une bonne protection contre l'humidité et le froid.
Les tubes en bois conviennent surtout aux abeilles maçonnes, aux osmies rousses et aux abeilles charpentières. Il faut veiller à ce que les tubes aient un diamètre de 2 à 10 mm et une profondeur d'au moins 10 cm. En outre, il ne faut pas peindre ou traiter les tubes, car cela pourrait décourager les insectes.

Une autre possibilité est d'utiliser des tubes en carton que l'on peut rouler soi-même à partir de carton ondulé ou de papier journal. Les tubes en carton sont très flexibles et peuvent être adaptés à différentes formes et tailles.
Les tubes en carton conviennent surtout aux abeilles sauvages comme l'hériade des troncs ou l'osmie rousse. Il faut veiller à ce que les tubes aient un diamètre de 4 à 8 mm et une longueur de 15 à 20 cm. En outre, il faut protéger les tubes de l'humidité en les plaçant dans une boîte ou une caisse.

Laine de bois
Chrysope, coccinelle, perce-oreille

La laine de bois est un matériau très apprécié pour les hôtels à insectes, car elle offre une bonne isolation et crée de nombreux espaces vides pour la nidification des insectes. La laine de bois est composée de fines fibres de bois qui sont transformées en une toison aérée. Les coccinelles, les perce-oreilles ou les chrysopes, en particulier, aiment faire leur nid dans la laine de bois.

Paille
La paille est un matériau simple mais efficace pour un hôtel à insectes, qui offre un abri à de nombreux insectes et organismes auxiliaires. Avec un peu d'habileté et de créativité, il est possible de créer un hôtel pour insectes attrayant et varié à partir de paille et d'autres matériaux naturels.

Cônes
Coccinelles, papillons, coléoptères, fourmis, mites

Les cônes sont un composant très apprécié pour les hôtels à insectes, car ils contiennent de nombreuses cavités et fissures dans lesquelles les insectes peuvent se cacher et faire leur nid. Les cônes sont également naturels et biodégradables, ce qui en fait un choix respectueux de l'environnement.

Il existe différents types de cônes qui peuvent être utilisés dans un hôtel pour insectes. Les critères les plus importants sont que les cônes soient secs, propres et exempts de moisissures ou de parasites. En outre, les cônes ne doivent être ni trop petits ni trop grands, afin qu'ils s'adaptent bien à l'hôtel pour insectes et ne prennent pas trop de place. Voici quelques exemples de cônes appropriés :

  • Pommes de pin : elles ont une forme allongée et de nombreuses écailles qui s'ouvrent et se ferment facilement. Elles offrent un espace pour différents insectes comme les abeilles sauvages, les chrysopes ou les perce-oreilles.
  • Cônes d'épicéa : ils ont une forme ronde et des écailles fermes qui ne s'ouvrent pas facilement. Elles offrent un abri aux insectes comme les coccinelles, les papillons ou les coléoptères.
  • Pives : elles ont une forme ovale et des écailles souples qui se détachent facilement. Elles offrent de la nourriture aux insectes tels que les fourmis, les guêpes ou les mites.

Vétérinaires Suisse

Vétérinaires Suisse
 
SSL Secured Swiss Online Garantie logo

Méthodes de paiement